Spécialisations en deuxième année

En deuxième année, les étudiants du Master Management de la solidarité internationale et de l’action sociale peuvent choisir deux spécialisations métiers. Ces spécialisations à forte employabilité, sont proposées aux étudiants, toujours dans le souci de proposer une formation la plus professionnelle possible
Les étudiants auront donc à choisir d’abord entre les spécialisations « Management des RH associatives » et « Communication et plaidoyer » puis entre les spécialisations «  Logistique et sécurité humanitaire » et « Entrepreneuriat social et solidaire ».

Management des RH associatives

Cette spécialisation a pour but de permettre à ces futurs responsables, en coordination avec les RRH, d’intégrer les enjeux GRH (Gestion des Ressources Humaines) dans leur management d’équipe, et de coopérer de manière optimale avec le service de GRH, en prenant en compte les spécificités des ressources humaines des secteurs de la solidarité (gestion conjointe et spécifique de bénévoles, de volontaires et de salariés).

Objectif : Piloter et accompagner les ressources humaines du secteur associatif : salariés, volontaires, bénévoles.

Cours : Méthodes de recrutement, Management des volontaires et des bénévoles, motiver et rétribuer, GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences), dialogue social, risques psycho-sociaux, administration des RH locales.

Communication et Plaidoyer

Objectif : Appréhender les différentes dimensions de la communication associative : élaborer une stratégie de communication, lever des fonds, déf

endre une cause, etc.

Cours : Communication (écrite, digitale, etc), stratégie de communication des associations/ ONG, plaidoyer, stratégie de levée de fonds.


 

Logistique et sécurité humanitaire

La logistique et la sécurité sont des enjeux majeurs des actions humanitaires d’urgence aujourd’hui. Les conditions de sécurité des acteurs humanitaires sur des théâtres conflictuels sont incontournables. Elles engagent la sécurité de l’ensemble des personnels des ONG : staffs nationaux, expatriés, volontaires, bénévoles, etc.

Dans les situations de crise, la capacité à déployer une aide d’urgence est un enjeu majeur pour la survie et l’accompagnement des populations. La logistique doit permettre un déploiement efficient de l’activité pour un impact optimal pour le projet, son environnement, en coordination avec les autres acteurs en présence. Quels sont les moyens utilisés pour assurer une sécurité et une logistique efficientes sur tout type de lieux d’intervention humanitaire ? Comment cela prend forme selon l’urgence (accompagnement des migrations forcées, crises alimentaires) ?

Objectif : Coordonner les moyens logistiques et sécuritaires pour organiser une mission humanitaire.
Cours :   Supply Chain, achats, gestion des parcs, sécurité des missions, télécommunication de sécurité, migrations forcées, simulation d’urgence sur 3 jours.

Entrepreneuriat Social et solidaire

Entreprendre un projet articulant les dimensions économiques et sociales constitue un enjeu majeur du développement en France ou à l’étranger. Ce projet entrepreneurial peut se réaliser dans le cadre d’une association existante (intrapreneuriat social) ou par la création d’une nouvelle structure (start up sociale, association, ESUS).

L’entreprenariat nécessite une compréhension fine de l’articulation des moyens légaux, financiers, managériaux, innovants pour produire un service, répondre à un besoin en vue d’améliorer une situation sociale locale.

Comment développer sa propre idée de projet ? Quel modèle économique est le plus pertinent ? Comment puis-je innover avec les faibles moyens dont je dispose ?

Objectif : Entreprendre et innover au service des personnes et des communautés.

Cours : Introduction ESS juridique, mesure d’impact social, gestion de la performance sociale, RSE et partenariats entreprises, commerce équitable, innovation frugale, l’idée d’entreprendre.