Je suis Candidat Professionnel

UNE VISITE DE 15 JOURS A L’IRCOM POUR CARMEN ROMERO

L’Ircom et l’Université Francisco de Vitoria vont bientôt fêter les 20 ans de leur partenariat. Carmen Romero, professeur de philosophie au sein de l’université madrilène, est une des clés de voûte de ce partenariat. L’Ircom a eu la joie de l’accueillir sur ses campus du 15 au 26 novembre 2021.

 

L’histoire du partenariat

En 2002, à la suite d’un voyage de Bertrand Senez (Dir. Licence Humanités, mention Science Politique) à Madrid, un partenariat est signé entre l’université Francisco de Vitoria et l’Ircom. A l’origine, il ne s’agit que d’un partenariat Erasmus qui permet à chacun des établissements de proposer des échanges universitaires aux étudiants dans le cadre de leur semestre Erasmus.

Petit à petit, le partenariat s’étoffe et s’élargit. L’Ircom et l’université madrilène partagent un projet éducatif commun, des valeurs communes et, cerise sur le gâteau, les salariés s’apprécient : une véritable communauté de travail interculturelle se construit, des amitiés se nouent.

Dès 2012, des collaborations et des échanges de professeurs sont organisés. Carmen Romero est invitée à plusieurs reprises pour des séjours d’une à quatre semaines au cours desquels elle intervient en espagnol devant les étudiants de Licence sur des sujets de philosophie et d’anthropologie.

Quelques années après l’université madrilène et l’Ircom passent une convention pour faire collaborer leurs chercheurs et lancer des programmes de recherches conjoints.

Enfin, au-delà de la licence, les masters de l’Ircom bénéficient de la convention avec l’université Francisco de Vitoria, cette dernière délivre les grades de masters aux étudiants de l’Ircom. Ces diplômes sont co-signés par l’Ircom.

 

Objectif de cette visite d’automne

La visite de Carmen Romero du 15 au 26 novembre 2021 avait plusieurs objectifs.

  • Collaborer :  ce séjour était l’occasion de nourrir la collaboration et les relations entre les deux établissements après une période de Covid qui avait contraint les échanges. Carmen a pu se rendre sur le campus de l’Ircom à Lyon pour rencontrer les étudiants et les équipes pédagogiques.
  • Approfondir les travaux de recherche : cette visite est avant tout un séjour de recherche. Carmen a pu se consacrer exclusivement à ses travaux de recherche pendant une semaine. Sa présence sur les campus angevins et lyonnais lui a également permis de rencontrer les membres du Laborem (laboratoire de l’Ircom) et d’aborder avec eux les projets de recherche qui pourraient être montés dans le futur en collaboration avec les chercheurs madrilènes.
    Forcés de constater que la recherche, sur le plan mondial, évolue rapidement, l’Ircom et l’université Francisco de Vitoria ne veulent pas rester à l’écart de ces évolutions. Leur collaboration leur permettrait de proposer une vision originale au travers d’articles universitaires.

  • Donner cours : Carmen a donné quelques cours – en espagnol – de philosophie et d’anthropologie aux étudiants du cursus en Humanités et science politique des campus angevin et lyonnais.

 

Partager sur