Je suis Candidat Professionnel

Témoignage de Clotilde, étudiante master Solidarité

De médecine au Master* Management de la Solidarité Internationale et de l’Action Sociale à l’Ircom. Découvrez le parcours et les expériences associatives de Clotilde.

Quel est ton parcours ?

Après deux années de PACES, enfermée dans les livres, j’avais besoin d’aider concrètement des personnes dans le besoin car c’était la raison pour laquelle je m’étais tournée vers des études médicales. Je suis alors partie pour une mission d’un mois et demi en Jordanie auprès des réfugiés de guerre irakiens. Ce mois et demi est devenu un an, passant de volontaire à secrétaire générale, puis chef de mission par intérim. Cette expérience m’a ouvert les yeux sur ce que je qualifie aujourd’hui de vocation.

J’ai donc poursuivi mon parcours en intégrant le DU de Solidarité Internationale de l’ICP. Puis, après 8 mois de stage avec Espérance Ruralités, auprès de décrocheurs scolaires, j’ai pu intégrer le Master* Management de la Solidarité Internationale et de l’Action Sociale à l’Ircom.

Pourquoi avoir choisi le Master* Management de la Solidarité et de l’Action Sociale à l’Ircom ?

J’ai découvert l’existence de ce Master* en Jordanie car j’étais maître de stage de l’un des étudiants de première année. Je voulais compléter ce que j’avais acquis sur le terrain par de la théorie, et l’aspect concret m’attirait. J’y ai vu une formation très complète notamment grâce aux sujets abordés et à la qualité des intervenants. J’ai ainsi pu me familiariser avec les outils qui me manquaient sur le terrain. L’Ircom, en plus de nous donner les connaissances nécessaires, forme des hommes et des femmes à devenir de bons managers.

Quels sont tes projets actuels / tes projets pour l’avenir ?

Aujourd’hui je me tourne vers l’humanitaire d’urgence. J’espère y rester quelques années avant d’aller vers du développement à l’international.

Je réponds au désir de rétablir un peu de justice dans le monde à mon niveau et à une soif de le découvrir, d’aller à la découverte d’autres cultures… Cela va bousculer mes repères et ouvrir encore un peu plus mon cœur à la rencontre de l’autre, comme cela a déjà pu être le cas auparavant.

Mon objectif est de monter une structure sociale en France mais ce n’est encore qu’une idée qui est appelée à mûrir !

Quelle expérience professionnelle t’a le plus marquée et pourquoi ?

Mon année en Jordanie a réorienté toute ma vie. Vivre auprès de réfugiés de guerre irakiens m’a fait comprendre que l’aide matérielle était nécessaire, mais que ce qui importait le plus aux bénéficiaires était notre présence, sentir qu’ils n’étaient pas seuls et que le monde se souciait d’eux.

J’ai alors compris cette phrase de Mère Térésa : « Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux ». Ces paroles guident aujourd’hui ma vie.

Peux-tu nous parler de ton implication associative ?

Avoir fait du scoutisme pendant 15 ans et avoir un père militaire m’ont marquée assez jeune sur le sens de l’engagement. C’est pour moi une source d’épanouissement. Je vois comme un devoir de redonner ce que j’ai reçu.

Par ailleurs, je pense important de se former pour aider au mieux les personnes qui nous entourent. C’est pourquoi, ces dernières années je me suis formée et engagée en tant que secouriste à la Croix Rouge.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs étudiants qui souhaitent intégrer ta formation ?

On apprend à identifier nos forces et nos axes d’amélioration, à travailler la confiance en soi à travers les travaux de groupe et surtout grâce aux retours constructifs et bienveillants des équipes. Par ailleurs, la diversité des profils des étudiants est très enrichissante et favorise une certaine curiosité.

Les stages terrains sont également très formateurs. J’ai ainsi pu vivre en Roumanie dans une communauté Emmaüs qui accueille des anciens sans-abris et avec qui j’ai fait beaucoup de maraudes. Pouvoir être accompagné par un tuteur qui m’a poussée à écrire sur mon expérience m’a aidée à prendre du recul et à tirer des leçons de cette expérience.

L’Ircom m’a donné ma chance et me permet de m’épanouir dans mes études, de saisir concrètement ce qui m’attend dans mon futur métier : saisissez cette chance à votre tour !

Master délivré par notre université partenaire

Partager sur