Je suis Lycéen / Etudiant Professionnel

Un travail à soi – repères pour un management de l’appropriation du travail

L’appropriation du travail et, plus largement, le management du travail constituent un point aveugle de la recherche en GRH. Cette recherche s’efforce dans cette optique d’explorer la dynamique d’appropriation du travail en organisation. Elle mobilise pour ce faire plusieurs séquences d’observations participantes et d’entretiens, réalisées au sein de deux structures d’insertion. Les résultats montrent que la dynamique d’appropriation du travail : engage une mobilisation subjective par laquelle l’acteur s’affronte à la résistance du réel et aux failles de la prescription, suppose l’articulation de deux formes de jugement – d’utilité et de beauté, est assimilable à un processus de construction du sens. La recherche questionne le rôle des managers de proximité dans la régulation du travail. Elle invite à développer des « espaces de discussion », susceptibles de favoriser la réappropriation du travail prescrit et la construction du sens au travail. Grimand, A. Glaisner, J. Grevin, A., « Un travail à soi – repères pour un management de l’appropriation du travail », @GRH, vol2, n°23, 2017, p. 95-119

Partager sur

Recommandations

Rupture & Dynamique Entrepreneuriale

Le Conventionnalisme est-il un Néo-Structuralisme?

Pour un réalisme de la recherche et du management : reconnaître le don au cœur du travail