Je suis Candidat Professionnel

Le sens au travail se reçoit plus qu’il ne se fabrique

 

A travers l’article “Meaningful Leadership: How Can Leaders Contribute to Meaningful Work?” que nous avons publié avec Sandrine Frémeaux (Audencia) dans la revue Journal of Management Inquiry, nous sommes partis de l’idée qu’il y a bien des dangers dans la démarche consistant à vouloir faire sens. Le risque majeur désormais grandement dénoncé par la littérature est celui de délivrer une définition prédéterminée du sens qui serait déconnectée de la réalité vécue par les travailleurs. Mais même sans aller jusqu’à une vision figée du sens, la focalisation sur les composantes du sens risque aussi de nous distancier de la réalité complexe du travail. L’objectif premier était par conséquent de remettre le travail au cœur de la réflexion sur le sens.

 

« Remettre le travail au cœur de la réflexion sur le sens »

Nous voulions plus précisément nous intéresser à la spécificité de l’activité de travail du leader. Plutôt que s’intéresser aux bonnes pratiques grâce auxquels les leaders favoriseraient la diffusion du sens, nous avons regardé les processus par lesquels les leaders donnaient du sens à leur propre travail. Il se peut en effet qu’en donnant du sens à leur propre activité, les leaders soient davantage en capacité d’aider d’autres individus à entrer dans une démarche similaire. Il se peut également qu’en étant attentif à la façon dont les autres individus donnent sens à leur travail, les leaders parviennent à donner du sens à leur propre activité. Plusieurs résultats nous ont agréablement surpris.

 

« Le sens jaillirait du vécu de la personne humaine »

D’abord, le processus réflexif par lequel les leaders prennent conscience de ce qu’ils ont reçu et donné peut les aider dans leur activité de leadership. Le livre de Palmer « Let your life speak » préconisé par l’un de nos réviseurs nous a particulièrement inspiré en ce qu’il invite à ce travail introspectif portant sur notre expérience. Nous avons compris que le sens peut se révéler grâce à ce travail introspectif. Nous souhaitons partager cette idée que le sens se reçoit plus qu’il ne se fabrique ou ne se proclame. Plus qu’une idée désincarnée, construite et ordonnée, le sens jaillirait du vécu de la personne humaine.

« Le sens au travail émerge de la relation »

Ensuite, les composantes spécifiques de l’activité de leadership que cet article met en évidence témoigne de la nature profondément altruiste du leadership. Nous montrons que le « meaningful leadership » est profondément lié au sens donné par les collaborateurs à leur propre travail, mettant ainsi en valeur les interactions entre l’expérience du sens au travail des leaders et celle des collaborateurs. C’est en considérant ainsi les liens entre les sens donnés au travail par les différents membres de l’organisation que les études futures pourront participer au développement d’une perspective dynamique et non figée, relationnelle et non individualiste, du sens.

 

[accroche titre= »Envie d’en savoir plus ? » titre_btn= »Lire l’article » lien_btn= »https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/1056492619897126″]

Partager sur