Directeur d’établissement

Directeur d’établissement social ou médico-social

Il dirige un lieu de vie permanent accueillant des publics en difficulté (personnes handicapées, dépendantes, sans logement etc), en liaison avec des partenaires associatifs et institutionnels de l’aide sociale.

1) TACHES

  • Il assure la direction d’un établissement social ou médico-social et son fonctionnement par la gestion des moyens mis à sa disposition : personnels de service, locaux, appartements, ressources budgétaires et financières.
  • Il définit et met en oeuvre les projets de l’établissement.
  • Il conçoit, met en oeuvre et évalue des projets individuels.
  • Il développe et anime des partenariats.
  • Il organise des services rendus aux résidents.
  • Il assure la promotion de l’établissement.

2) RESPONSABILITES

  • Il exerce une responsabilité d’encadrement technique et administratif dans des structures développant des activités sociales, médicosociales appartenant à la fonction publique, à des établissements à statut chargés de service public ou à des associations.
  • Il est en charge de l’application des objectifs politiques ou économiques des instances décisionnaires.
  • Il est chargé de l’étude de la faisabilité technique et financière des projets.
  • Il a la responsabilité de la coordination des activités d’un ou de plusieurs services.
  • Il est responsable de l’animation et de la gestion de tout ou d’une partie du personnel.
  • Il est en charge de la proposition des projets de développement.
  • Il peut être chargé d’assurer les relations stratégiques et politiques de son établissement.

3) COMPETENCES ET PROFIL REQUIS

  • Coordonner, évaluer les procédures administratives et techniques des services.
  • Construire l’ingénierie financière lors de la mise en œuvre d’un projet (affectation financière, recherche des subventions, emprunts, analyse de coûts…).
  • Préparer les budgets, contrôler leur réalisation, interpréter les écarts, rendre compte aux décisionnaires…
  • Réaliser des études financières te techniques lors de choix d’investissement (recherches d’expertises techniques, appel d’offre, études financières…).
  • Connaître les applications informatiques de gestion.

4) QUALITES REQUISES

Le métier requiert une grande disponibilité et implique des déplacements fréquents. La dimension relationnelle s’exerce à plusieurs niveaux, soit à un niveau de représentativité, soit à un niveau mettant en œuvre une négociation de type technique.
Il requiert d’être capable de :
  • construire des argumentaires rationnels et lisibles permettant d’aider à la décision,
  • interpréter la réglementation et en peser les effets pour l’établissement,
  • évaluer et anticiper les effets socio-économiques et politiques d’une prise de décision.

5) STATUTS ET SALAIRES PRATIQUES

Cadre statutaire : Catégorie A
Filière administrative
> Télécharger la fiche