Témoignages

Romain Monsieur, promotion 2011

Responsable de programme chez Acted

Éducateur spécialisé, j’avais réalisé plusieurs missions au Bangladesh comme bénévole. Avec le désir de m’investir davantage dans ce milieu du développement et de l’action humanitaire, j’ai compris qu’il fallait me professionnaliser. La formation est très enrichissante car elle touche à tous les domaines : géopolitique, finance, logistique… C’est une formation qui alterne mises en pratique, travaux de groupe et apports théoriques. Cette formation m’a permis de m’ouvrir au domaine humanitaire comme je le souhaitais. Après le master, j’ai passé 2 ans chez ASMAE en tant que responsable technique dans l’éducation spécialisée puis je suis parti en Centrafrique en tant que coordinateur humanitaire et je suis maintenant au Tchad en tant que responsable programme d’un projet de relance économique.

Manuella Oswald, promotion 2008

Coordinatrice d’un Groupe d’Entraide Mutuel chez Simon de Cyrène

La force de l’institut Pedro de Béthencourt se manifeste dans le professionnalisme qui nous est transmis à travers l’enseignement de véritables techniques de gestion de projet et la possibilité de travailler sur des projets effectifs d’ONG. L’humanité de la formation se dessine dans le point d’honneur qui est donné au fait d’adapter nos projets aux cultures, à la cosmogonie des personnes auprès desquelles nous allons travailler ; humanité aussi par l’importance donnée au management sous le prisme de la vérité, de la profondeur et de la bienveillance. Enfin, une grande importance est accordée pour unifier qui nous sommes avec ce pourquoi nous travaillons. La formation nous fait travailler sur la connaissance de soi : pouvoir être conscients de nos talents et nos fragilités pour mieux les assumer et les utiliser à bon escient.

Bruno Grimaud, promotion 2012

Chef de projet web et stratégie de marque à L’Effet Papillon

L’Ircom est une école où l’on apprend à se connaître soi-même. Les nombreux travaux de groupe nous font prendre nos responsabilités, nous apprenons à composer avec les compétences et les caractères de chacun, à prendre du recul sur notre travail et celui du groupe, à choisir les bons mots pour faire avancer le projet commun. L’institut Mac Luhan a la faculté de former de véritables spécialistes de la communication tout en apportant une culture et une maturité professionnelle. C’est une formation complète qui nous confronte à la réalité professionnelle en abordant des thématiques de fond, essentielles à l’équilibre professionnel. Les thèmes tels que l’éthique, les différentes politiques managériales, la gestion de crise, et bien d’autres, sont des sujets primordiaux qui nous sont utiles dans le milieu professionnel.

Blanche Richard, promotion 2015

Chargée de communication interne chez Feu Vert

L’Ircom propose à ses étudiants des outils et des connaissances professionnels poussées tout en y ajoutant une dimension essentielle et fondatrice que peu d’écoles supérieures mettent en avant : la formation humaine et personnelle. Ce qui m’a profondément marquée pendant mes deux années à l’Ircom c’est qu’aux yeux des professeurs, je n’étais pas seulement un individu participant à une formation, mais une personne avec des talents et des compétences. Aujourd’hui, je suis chargée de Communication Interne et RSE au sein du Groupe Feu Vert. J’ai été embauchée en CDI suite à mon contrat d’alternance. Je dirais que c’est l’équilibre entre ma formation humaine à l’Ircom et ma formation terrain chez Feu Vert qui m’a permis de faire mes premiers pas en temps que jeune pro’ avec un bagage solide !

Thomas Bosvet, promotion 2009

Responsable communication chez Groupama

J’ai appris à l’Ircom les bases de la communication, en particulier en termes d’outils.

La richesse de la formation réside principalement dans le fait que l’on aborde toutes les dimensions de la communication : elle ne fait pas de nous des experts dans tel ou tel domaine, mais nous permet ensuite, dans notre vie professionnelle, de ne jamais être pris au dépourvu quel que soit le sujet. En fait, cette formation m’a donné la “boîte à outils” complète du communicant en m’en expliquant l’essentiel : le nom, la fonction et comment utiliser chaque outil qui s’y trouve.

Si on y ajoute en plus la dimension alternance, on a alors l’occasion de confronter ces outils à la réalité du terrain, ce qui reste la meilleure des formations.

Renaud Hanoteau, promotion 2011

Responsable de marché chez Danone

L’institut Albert le Grand, c’est une aventure. Et c’est ce qui m’a donné envie d’y postuler après mon Bac ES. Je ne savais pas ce que je ferais « après », mais j’étais convaincu que ces trois ans m’aideraient à prendre les bonnes décisions et contribueraient à mon épanouissement personnel et professionnel. L’Ircom, ce sont aussi des amitiés solides et vraies, un corps professoral à l’écoute et soucieux de la réussite de chacun. Grâce à plusieurs stages effectués pendant le cursus, j’ai décidé d’intégrer une Ecole de Commerce après l’institut. J’ai donc poursuivi mes études à l’EM LYON. Faire mon premier cycle d’études à l’institut m’a permis de mûrir mon projet professionnel grâce à des stages, des rencontres et aussi une meilleure connaissance de moi-même. Beaucoup de mes amis ont pris des voies très différentes de la mienne, c’est la preuve que tout est possible après Albert le Grand, et c’est notre richesse.

Solène de Cherisey, promotion 2014

Master spécialisé “innovation et transformation” à l’Ecole Centrale Paris

Les trois années que j’ai passées à l’institut Albert le Grand ont été pour moi l’occasion de développer, grâce à la formation pluridisciplinaire, à la fois de solides compétences intellectuelles et un esprit critique. Sur le plan humain, j’ai appris à ancrer mes valeurs et à devenir autonome grâce à un suivi de qualité opéré par une équipe pédagogique très impliquée. J’ai finalement été admise à l’Université de Manchester pour un Master « Intercultural communication » qui m’a permis d’approfondir les notions interculturelles et sociales qui me sont chères. Puis j’ai décidé de parfaire mon parcours en intégrant le Master spécialisé « Innovation et transformation » de l’Ecole Centrale Paris. Après cette formation, je souhaite travailler dans le domaine de l’innovation sociale.

Tiphaine Beaussant, promotion 2014

Master affaires publiques à Sciences Po Paris

J’ai intégré l’institut Albert le Grand en 2011. J’y cherchais une réponse à ma curiosité intellectuelle, un cadre d’étude à taille humaine, un lieu où l’on peut m’apprendre à développer une pensée critique, et je n’ai pas été déçue ! Mes 3 années à l’Ircom m’ont permis de grandir tant intellectuellement qu’humainement, par la qualité de la formation reçue, l’ouverture à l’international et les belles amitiés que j’y ai forgées, etc. J’ai reçu une formation complète qui est une base solide pour la continuation de mes études. J’ai intégré il y a un an et demi le master Affaires Publiques de Sciences Po Paris. Je réalise actuellement une année de césure – j’ai enchaîné une première expérience dans une agence de lobbying et de communication à Paris avec un second stage en tant que chargée de mission économique dans une ambassade en Amérique Centrale – afin de mieux déterminer mon projet professionnel.

Margot Vappereau, promotion 2015

Responsables des Programmes Santé en charge du Centre de soins chez Première Urgence Internationale

J’ai choisi de faire la formation de l’institut Pedro de Béthencourt parce que j’avais depuis longtemps envie de travailler dans le milieu de la Solidarité Internationale. Je suis infirmière de formation, j’ai travaillé aux urgences dans l’optique de partir un jour sur le terrain, j’ai choisi de me former afin de pouvoir exercer davantage de responsabilités. L’Ircom a répondu à toutes mes attentes : la bienveillance de notre promo, l’esprit familial de l’école, le suivi personnel de la part des permanents, les cours délivrés par des professionnels de terrain qui rendent tout plus concret. Et l’humain qui est au cœur de tout. J’ai intégré une équipe de Première Urgence Internationale (anciennement PU-AMI) au Kurdistan irakien qui travaille au sein de camps de réfugiés. Je suis l’une des trois Responsables des Programmes Santé en charge du Centre de soins, des unités mobiles de soins et des campagnes d’éducation et de prévention en soins de santé primaires.