https://www.ircom.fr/wp-content/uploads/2016/01/simulation-de-crise-humanitaire.jpg

Simulation de crise humanitaire avec l’école du Génie

Du 17 au 19 juin 2019, les étudiants en Master de Management de la Solidarité Internationale de l’Ircom appuyés par les lieutenants de l’École du génie, doivent résoudre une crise humanitaire d’envergure simulée sur le terrain militaire de St Jean de Linières. Une action originale de formation qui vise à tester les futurs cadres civils et militaires dans une situation sur le terrain très réaliste.

PARTENARIAT ENTRE L’ÉCOLE DU GÉNIE ET L’IRCOM

L’exercice de simulation de crise humanitaire est l’occasion de faire coopérer le monde militaire et le monde civil. Un entrainement grandeur nature pour ces futurs officiers et ces futurs professionnels de la solidarité internationale qui seront amenés à se rencontrer sur les théâtres d’urgences humanitaires. La conduite et l’animation de cet exercice sont assurées conjointement par les équipes pédagogiques de l’École du génie et de l’Ircom.

UNE PEDAGOGIE DE L’ACTION

Quoi de plus formateur pour des étudiants que de vivre, dès leur formation, des situations les plus réalistes possibles ? Populations hostiles, présence de rebelles, contraintes des politiques locales, barrières culturelles, stress, fatigue : dans un environnement changeant, l’adaptabilité et la prise de décision rapides deviennent les qualités sine qua non à l’aboutissement d’une mission.

C’est de ce constat qu’est né le montage de ce « raid » où les protagonistes des deux écoles vont vivre sur le terrain ce qu’ils mettront en œuvre dans le cadre de leurs futures responsabilités : la gestion des contingences matérielles, physiques, éthiques, psychologiques et environnementales qu’impose une mission en zone délicate.

METTRE LES ÉTUDIANTS EN SITUATION DE PRISE DE DÉCISION

Quatre équipes d’étudiants ont 48 heures pour solutionner une problématique de crise humanitaire. Pilotés par un chef de mission ils doivent appliquer leurs compétences de management, évaluer la situation et prendre des décisions pour apaiser les éléments antagonistes rencontrés et mettre en oeuvre une réponse d’urgence pour les réfugiés qui affluent. Plusieurs déconvenues ou situations dites « à risque » les attendent sur le parcours.

Encadrés par des militaires, les étudiants doivent faire preuve de sang-froid, d’esprit d’initiative et de réflexion malgré le stress, la fatigue et l’urgence. Un jury mixte civil et militaire évalue les compétences de ces futurs professionnels à manager, évaluer et décider.

 
                                              
 

>> En savoir plus sur le Master Management de la solidarité internationale et de l’action sociale.