Soirée Grands Donateurs - Jeudi 17 mai 2018
 
Ircom
 
Facebook Twitter Twitter
 

Soirée grands donateurs Angers

Chers amis,

Comme annoncé la semaine dernière, nous vous attendons nombreux pour la nouvelle édition des soirées de l’Ircom :

Jeudi 17 mai 2017

à 19h15 à l’Ircom, Angers

Je m'inscris

Par votre investissement à nos côtés, vous participez à notre mission passionnante et exigeante de formation et d’éducation des jeunes. Nous vous proposons de prolonger la réflexion sur les questions éducatives qui sont au cœur des préoccupations de l’Ircom et de vivre un moment d’exception autour d’Eric Mestrallet.

Programme

19h15 | Accueil
19h30 | Conférence d’Eric Mestrallet
20h15 | Echanges
20h30 | Actualités de l’Ircom – Pierre Collignon
20h45 | Cocktail dînatoire

Eric Mestrallet

Diplômé de l’Ecole nationale des Arts et Métiers et d’un DEA de gestion, Eric Mestrallet choisit de s’engager au service de la Cité comme collaborateur d’un sénateur en 1995. Il crée ensuite une société de services aux entreprises et aux collectivités locales dédiée au patrimoine et à l’histoire en 1997. Son expérience l’oriente alors vers le métier du conseil où il développe des compétences en stratégie opérationnelle au sein du cabinet Altis (absorbé par Ernst & Young, puis Capgemini). En 2005, il fonde le groupe SPES, spécialisé dans le conseil en stratégie opérationnelle et “origination” de projet. Serial entrepreneur dans l’âme, il lance plusieurs sociétés dont le Groupe Arthur Straight, la Compagnie agricole, etc.
En 2007, il co-fonde la Fondation pour l’école dans l’objectif plus tard de s’impliquer en faveur des banlieues. Dès 2012, il crée la Fondation Espérance banlieues, sous égide de la Fondation pour l’école, mettant ainsi ses compétences entrepreneuriales et d’innovation au service des défis éducatifs propres aux cités sensibles. En 2017, une association de loi de 1901, l’AREB (Association Réseau Espérance banlieues) est créée afin de faciliter le fonctionnement et le déploiement opérationnel des équipes, la Fondation gardant pour mission la levée de fonds. Eric Mestrallet préside les deux structures.

 

Les banlieues : une chance pour la France ?

Depuis 6 ans, Espérance banlieues vise à ré-enchanter les banlieues, favoriser le lien social, répondre à l’urgence éducative et apporter une réponse positive à ces territoires abandonnés. Espérance Banlieues fait le pari d’investir dans les valeurs sûres de notre patrimoine et dans l’éducation des jeunes, en amont de la chaîne, c’est à dire dès le primaire (voire la maternelle), et non comme c’est souvent le cas, en aval pour limiter ou inverser les conséquences de l’abandon des cités.
Le réseau compte aujourd’hui onze écoles et près de 600 élèves. Il en faut plus. Les parents, les élus, la société civile, nous sollicitent de toute part pour créer de nouvelles écoles. Cinq ouvriront à la rentrée prochaine mais d’autres sont déjà en projet.
Si nous avons besoin de moyens financiers, nous avons besoin de personnes compétences et motivées pour enseigner et soutenir les écoles (levée de fonds, communication, développement, etc.) Tous les talents sont les bienvenus !
Il y a une urgence absolue à agir, au nom de la justice sociale, mais aussi de la cohésion du territoire. On ne peut pas laisser une partie de la jeunesse désespérée et sans solution. Personne ne peut se satisfaire de cette situation. Aujourd’hui, les lignes bougent (politique, mécènes…) et offrent tous les espoirs que ces trente dernières années n’ont pas donnés. C’est maintenant que nous devons et pouvons agir.

 

 
 

...