La formation chef de projet web de l’Ircom

Un expert du digital

Le chef de projet web travaille sur la création ou la refonte des supports en ligne d’une entreprise. Il évalue en détail les besoins du client, analyse les tendances web, estime la faisabilité technique du projet. Il dresse ensuite le cahier des charges, décide de la ligne éditoriale et du plan de production en fonction du budget attribué. Il a au préalable assuré une veille concurrentielle et technologique.

La deuxième partie de son travail consiste à encadrer et coordonner les équipes techniques constituées de graphistes, développeurs, rédacteurs. Veillant au bon déroulement de la production d’un site Internet par exemple, il maîtrise les délais et les coûts. C’est lui qui teste les fonctionnalités du site.

Il travaille soit en agence web, soit en indépendant et donc sur commande, soit au sein de l’entreprise. Un chef de projet web doit être autonome et polyvalent.

j boyancéInterview de Jean Boyancé, ancien de l’Ircom et chef de projet web chez Toog

En quoi consiste votre métier ? Quelles sont vos tâches quotidiennes ?

Etre chef de projet web est un métier assez large et polyvalent.

Le chef de projet recueille en premier lieu les besoins du client : c’est la période de l’avant-vente. Cela aboutit à une proposition commerciale. Ensuite vient l’étape de la mise en place d’un cahier des charges qui se décompose en 4 niveaux : la conception artistique, le choix des fonctionnalités, le design et enfin le choix des technologies utilisées (comme wordpress, prestashop ou symphony).

Après avoir conçu le cahier des charges, le chef de projet web définit le planning et établit le devis final en fonction de toutes les ressources humaines qui vont être sollicitées.

Vient ensuite l’étape de la production supervisée par le chef de projet web avec le développement (réalisation en code la plateforme) puis l’intégration (le web designer intègre le design sur le code). Ce premier projet est présenté au client pour corriger d’éventuels défauts. Puis vient la phase de recette où tout le site est testé. Enfin arrive la mise en production qui est le lancement de la plateforme.

Après la conception de la plateforme, le chef de projet web assure la maintenance applicative qui consiste à vérifier que la plateforme fonctionne bien et à retirer les bugs éventuels : c’est la période de l’après vente.

Au delà de la gestion de la production, le chef de projet web assure tout un travail d’optimisation des processus et des compétences. Il peut prévoir des plans de formation.

Un volet du métier relève de la communication interne. En effet, le chef de projet web est celui qui gère la collaboration entre les différents acteurs du projet. Il est l’interface entre les équipes et le client. C’est lui qui assure la conduite du changement.

Qu’est ce que l’Ircom vous a apporté d’un point de vue professionnel ?

En venant à l’Ircom je souhaitais une formation généraliste pour avoir une vue globale sur les métiers de la communication.

Ma formation m’a permis de comprendre les outils de la communication qui sont utiles dans n’importe quel métier. Je me suis trouvé un goût pour le digital donc j’ai complété ma formation avec un MBA en e-business. Je n’aurai pas eu cette réflexion sur les métiers du digital si je n’étais pas passé par l’Ircom. L’Ircom ouvre des horizons : c’est une école qui permet de mieux se connaître et de découvrir ce pour quoi on est fait. Cette école m’a permis de trouver ma voie.

>> Voir la formation communication de l’Ircom