Devenir chargé de relations publiques

Véhiculer une image positive

Le chargé de relations publiques a pour rôle de véhiculer une image positive de l’entreprise pour laquelle il travaille. En tant que porte-parole, il est en lien permanent avec les clients, les fournisseurs, les journalistes, les administrations et tous les éventuels partenaires de l’entreprise.

Une action tournée vers le réseau de l’entreprise

Il doit d’abord s’imprégner des valeurs de l’entreprise, être au fait de ses activités et de sa stratégie. Il choisit ensuite le type de communications externes pour faire circuler les messages aux cibles visées. Pour convaincre et fidéliser les différents publics, il est amené à organiser des portes ouvertes, des salons, des séminaires, des cocktails, des réunions avec les actionnaires. C’est lui qui organise les conférences de presse et rédige les communiqués ou dossiers de presse. Le chargé de relations publiques développe également les partenariats, les opérations de mécénat ou les liens avec les fondations d’entreprises.

Les qualités requises

S’adressant à des interlocuteurs divers et variés, le chargé de relations publiques doit aimer le contact et être diplomate. Il est charismatique et jouit d’une bonne expression orale puisque c’est lui qui représente l’entreprise à l’extérieur. C’est également un créatif : il doit trouver des concepts, des thèmes, des intervenants nouveaux pour les événements qu’il organise et gérer la publicité autour de ces mêmes événements.

Formation et salaire

Le métier de chargé de relations publiques s’exerce à partir d’un bac+5. Le salaire mensuel brut pour un débutant est d’environ 2000 euros.

L’Ircom vous forme en deux ans au métier de chargé de relations publiques.

C’est une formation généraliste qui permet à la fois de comprendre le fonctionnement d’une entreprise et de maîtriser toutes les techniques de la communication, tout en développant le leadership de chaque étudiant.

>>Voir les autres débouchés de l’Ircom